Ouvrir un cabinet de psychologue au Maroc

L’idée d’entreprendre peut vous pousser à ouvrir un cabinet de psychologue au Maroc. Il est vrai que ces cabinets se sont rares quand on compare le nombre à ceux des cabinets médicaux de généralistes ou de dentistes. Pourtant la demande est bien là et les hôpitaux voient de plus en plus l’importance de diriger leurs patients vers des cabinets de psychologue. Mais, avant de vous lancer dans l’ouverture d’un cabinet de psychologue, il faut que vous ayez les bonnes informations au sujet du budget à prévoir, des diplômes nécessaires ainsi que des démarches à faire.

Nous vous donnons tous les détails dont vous avez besoin dans la suite de cet article.

Quel diplôme est nécessaire pour l’ouverture d’un cabinet de psychologue ?

Tout entrepreneur qui n’est pas détenteur d’un diplôme en psychologie n’a pas le droit d’ouvrir un cabinet de psychologue au Maroc. Cette exigence est la même que celle imposée au médecin, puisque le service proposé va toucher à la vie des êtres humains. Ainsi, pour ouvrir un cabinet de psychologue, vous devez impérativement être détenteur d’une licence ou d’un Master en psychologie. Il est aussi possible d’ouvrir le cabinet avec un DEA ou tout autre diplôme de psychologie reconnu par l’État marocain.

Ceci dit, un entrepreneur qui n’a pas de diplôme est obligé de s’associer à un autre qui puisse faire valoir son diplôme pour recevoir l’autorisation d’ouvrir le cabinet de psychologue.

Quel statut juridique choisir pour le cabinet de psychologue ?

Le cabinet de psychologue doit avoir une forme juridique et doit être déclaré au niveau des autorités juridiques. Pour cela, l’entrepreneur doit choisir son statut juridique pour savoir les démarches à suivre pour l’ouverture de l’entreprise. Pour l’ouverture d’un cabinet de psychologue, vous pouvez choisir de l’ouvrir sous forme d’entreprise individuelle. Cela vous facilite la démarche de création ainsi que la fiscalité.

Il faut noter que le Maroc permet d’ouvrir un cabinet de psychologue sous un statut d’auto-entrepreneur. Ce statut permet d’avoir encore plus d’allègement au niveau des obligations comptables. Toutefois, il est possible que lors de la demande du statut d’auto-entrepreneur, le dossier soit bloqué pour manque d’autorisation accordé par les autorités médicales. En effet, il faut savoir que l’activité de psychologue n’est pas encore réglementée au Maroc. Ainsi, il est possible de l’exercer sous un statut d’auto-entrepreneur si on s’en tient aux exigences de ce statut concernant les activités réglementées.

Mais, puisque le métier de psychologue s’assimile à celle des soins paramédicaux, les autorités peuvent exiger une autorisation du conseil national de l’ordre des médecins. Dans tous les cas, il faut se référer aux exigences prévues par les autorités administratives.

Un autre statut adapté à l’ouverture d’un cabinet de psychologue est l’entreprise individuelle ou encore la SARL dans laquelle vous pouvez vous permettre d’avoir des associés. Si vous souhaitez avoir un statut avec une plus grande structure, vous pouvez aussi choisir la SAS qui vous permettra d’accéder à de plus grands financements ou partenariats avec des investisseurs.

Le choix de la forme juridique va déterminer la démarche à suivre pour la création de l’entreprise et pour l’ouverture du cabinet.

Quelle est la démarche à suivre pour l’ouverture du cabinet de psychologue ?

Si vous décidez de vous installer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez aller sur le portail de l’auto-entrepreneur via le site ae.gov.ma. Il suffit de vous enregistrer et de suivre les indications qui seront données sur le portail en ligne. Le dossier d’ouverture doit être déposé physiquement au niveau de la poste du Maroc. Et, une fois que vous avez obtenu votre carte (dans un délai de 10 à 15 jours), vous pouvez commencer à exercer.

Dans le cas où vous choisissez le statut SARL, vous avez l’obligation de suivre le processus tel que défini sur le site du CRI, le Centre Régional de l’Investissement. Différents guichets ont été installés dans tout le Maroc afin de permettre aux professionnels d’ouvrir leurs entreprises plus rapidement.

Les étapes à suivre dans ce cas sont les mêmes. Il s’agit de l’AG constitutive avec les associés assortis d’un PV. L’AG permet de se mettre d’accord sur la dénomination sociale, le statut juridique et le capital social. C’est aussi durant cette AG que vous pouvez rédiger les statuts de l’entreprise. Ces statuts doivent être signés par tous les associés et enregistrés auprès du greffe du tribunal dont va dépendre le cabinet.

Il faut ensuite faire l’enregistrement de l’entreprise auprès du CRI en fournissant un dossier complet. Il est aussi important d’enregistrer la nouvelle entreprise auprès du registre de commerce et des instances fiscales compétentes.

Une fois que tous les enregistrements sont terminés, vous devez faire une publication officielle de la nouvelle société au niveau du bulletin officiel ou du journal d’annonces légal. Nous vous recommandons de faire appel à un expert-comptable ou à un avocat pour vous aider dans votre démarche.

NB : Pour sélectionner la dénomination de votre entreprise, vous devez vous adresser à l’OMPIC qui est l’office qui a été désigné et qui peut attester que le nom que vous avez choisi est unique sur le territoire marocain. Après analyse du dossier, l’OMPIC vous délivre un certificat négatif que vous allez ajouter à votre dossier de création d’entreprise.

Quelles sont les obligations à respecter en cas d’ouverture d’un cabinet de psychologue ?

Pour pouvoir exercer librement au Maroc, le psychologue doit respecter certaines obligations professionnelles et déontologiques. Il doit par exemple être détenteur d’un diplôme qui atteste de sa compétence en tant que psychologue. Il a aussi l’obligation de respecter le secret professionnel pour tous ses patients sans exception. Il doit également respecter toutes les procédures légales de création au risque de recevoir des sanctions de la part des autorités en cas de contrôle.

Comment se préparer financièrement pour l’ouverture d’un cabinet de psychologue ?

La question du financement revient toujours quand il s’agit d’investissement et d’entreprise. En effet, il est important d’avoir un apport ou d’avoir des partenaires financiers solides qui peuvent soutenir tout le projet de création de l’entreprise.

Il faut prévoir un budget pour la location du local, même si vous le partagez avec d’autres professionnels. Il est aussi important de prévoir un budget pour toutes les démarches de création de l’entreprise ainsi que pour les publicités de départ. Vous aurez aussi besoin d’aménager votre local avec le mobilier qui vous permettra d’accueillir vos patients. Et, si vous faites appel à un avocat ou à un expert-comptable, il faut prévoir les frais d’honoraires.

NB : Dans le cas où vous décidez de vous installer sous le statut d’auto-entrepreneur, il n’y a pas de frais conséquents à prévoir pour l’ouverture de votre entreprise.



Lire aussi


Laisser un commentaire

Recevez les meilleurs articles dans votre boîte de réception !